fbpx
+216.70 018 100
contact@iace.org.tn
  • IACE
  • Pas de commentaire

Semaine Nationale de l’Emploi 2019

Note conceptuelle

L’exclusion sociale, une barrière à l’entrée sur le marché du travail

 

Depuis l’indépendance, l’éducation est considérée comme l’un des vecteurs majeurs d’intégration sociale en Tunisie. Elle contribue à la transmission des normes, des valeurs et des modes de comportements communs au sein de la société. Le système éducatif qui a été toujours considéré comme un ascenseur social souffre aujourd’hui de la marginalisation et de l’exclusion de la part d’un bon nombre de ses adhérents des différentes classes sociales, ce qui a engendré des fissures au niveau de la cohésion sociale. Quelles sont les couches sociales qui font partie de cette population marginalisée ?

Les classes sociales modestes et moyennes sont touchées de plein fouet par les inégalités d’accès au marché du travail suite à la détérioration de la qualité de l’éducation fournie à cette catégorie de société. Cela nous mène à poser les questions suivantes : Est-ce qu’il existe vraiment une exclusion sur le marché du travail ? Quels sont les facteurs derrières ces inégalités ? Quelles sont les régions les plus marginalisées en termes d’emploi ?

Ce défaut d’égalité pourrait être engendré par un système d’enseignement supérieur marqué par un dualisme entre des filières élitistes et des filières de masse. Certaines filières telles que la médecine et l’ingénierie sont très sélectives et limitées aux élèves ayant les meilleurs scores. D’autre part, les filières généralistes (comme les études littéraires , les sciences sociales.) sont devenues des filières que les bacheliers y ont recours par contrainte du score obtenu. Les diplômés de ces spécialités sont confrontés à des capacités d’embauche limitées dans l’enseignement et la fonction publique et sont marginalisés par le secteur privé à cause de leur faible employabilité. Quelles sont les conséquences de ces inégalités sur le tissu social tunisien ? Quel est le coût de cette exclusion sociale sur l’économie nationale et sur l’entreprise ?

L’exclusion sociale est la marginalisation sociale d’individus qui ne correspondent pas ou plus au modèle dominant d’une société.

Y’a-t-il vraiment une exclusion sociale sur le marché du travail ?

L’exclusion des jeunes issus de différentes classes sociales face aux opportunités qu’offrent le marché a un coût économique et social. D’une part, elle crée chez les jeunes un sentiment de désespoir et de désengagement vis-à-vis de la société et du pays et aggrave les fissures au niveau de la cohésion sociale. D’autre part, les entreprises voient leurs possibilités d’accéder à un vivier de talents se restreindre ce qui affecte considérablement leur capacité à innover et  à évoluer dans un environnement international très compétitif.   

La Tunisie doit développer son propre modèle social en adoptant une approche inclusive basée sur la justice sociale et l’égalité des chances. La relance économique ne pourra pas avoir lieu sans mettre en place une stratégie nationale inclusive regroupant les différences individuelles et où les contributions de toutes les personnes sont reconnues et valorisées. Les personnes porteuses d’un handicap, les jeunes, les femmes, les migrants et les ex-prisonniers doivent être intégrés dans le milieu professionnel. L’Etat dispose t-il d’un arsenal juridique qui lui permettra de lutter contre l’exclusion ? Quelle approche doit-on adopter pour lutter contre cette exclusion ? Comment peut-on réduire les écarts entre les régions face à l’accès au marché de l’emploi ? Quel rôle pour l’état et le secteur privé dans la réduction de  ces inégalités ? Quels sont les avantages pour les entreprises et l’état en adoptant une approche inclusive ?

Quelles sont les recommandations pour y remedier?

Cette deuxième édition du Forum de l’Emploi qui se déroulera lors de la Semaine Nationale de l’Emploi sera l’occasion de regrouper des chefs d’entreprises, des experts, des directeurs de ressources humaines et des représentants de l’administration pour partager les expériences et trouver des solutions pratiques.

 

 

Inscription

Nos Partenaires 

Aller à la barre d’outils