fbpx
+216.70 018 100
contact@iace.org.tn
  • IACE
  • Pas de commentaire

La 4ème Edition de Tunis Forum-2016

La 4ème édition du Tunis Forum, organisé par l’IACE a réuni le vendredi et samedi 27 et 28 mai, plus de 300 participants, autour de :

TUNISIE ET ALECA :GOUVERNANCE DES NEGOCIATIONS ET RESULTATS DE LA LIBERALISATION

Alors que l’ALECA est au centre des débats politique et économique dont la question culminante consiste à appréhender les impacts d’un tel accord sur la Tunisie, le Tunis Forum à consacré sa 4ème édition à la réflexion encore peu soulevée, autour du « comment » et « qui » : comment mener ces négociations ? Comment se libéraliser ?  Comment tenir compte des besoins des parties prenantes ? Qui consulter lors du processus de négociation sur les priorités de chaque secteur afin de tirer profit de cet accord ?

Une réflexion autour du processus de négociation

Un accord stratégique avec le premier partenaire économique de la Tunisie est en cours de négociation. Les avis demeurent mitigés quant à son adoption particulièrement en raison de l’asymétrie des rapports en jeu et des gaps de compétitivité qui nous séparent du marché 27420097725_88739f6d75_k

Les principaux résultats des simulations effectuées par l’IACE démontrent que pour que le secteur agricole tunisien supporte la libéralisation suite à la mise en vigueur de l’ALECA, il faudrait que les exportations augmentent de 8% par an, et ce à travers l’augmentation du total de la superficie des terres arables de 19% à 25% (soit, l’équivalent de 0,26hec/hab à 0,28hec/hab), que la productivité augmente de 5% annuellement, que le taux de valeur ajoutée atteigne 13% contre 10,8% ; mais aussi que la FBCF passe de 1200MDT à 1700MDT et que les mesures non tarifaires diminuent de 12% contre 14,22%.

27348617731_0139296220_kLe classement des filières a porté sur l’agriculture, l’Industrie agro-alimentaire, le commerce et service les professions libérales et l’enseignement et santé : 7 filières peuvent faire l’objet de libéralisation « immédiate » soit 8% des filières, 59 doivent faire l’objet de négociation soit 65% des filières, et 25 pour lesquelles le processus de négociation doit être ajourné soit 27% des filières.

Indice de perception des chefs d’entreprise sur l’ALECA

Cet accord engageant nécessairement l’avenir du secteur privé tunisien, l’IACE a construit un indice mesurant l’appréciation et la connaissance des chefs d’entreprises vis-à-vis de l’ALECA et qui se base sur 4 piliers. Le score global révèle que le secteur industriel, avec un indice proche de 100, est celui qui se prononce le plus en faveur de l’adoption de l’ALECA en Tunisie. L’indice de perception sera publié semestriellement afin de suivre l’évolution de l’opinion et de l’engagement du secteur privé dans la voie de la libéralisation avec l’Union Européenne, tout au long du processus de libéralisation.27320859412_d4610debe9_k

Après-midi tribune Libre

Le vendredi après-midi a été consacrée exclusivement à la tribune libre mise en place par l’IACE pour laisser la voix aux acteurs du terrain. Une dizaine d’intervenants issus de la société civile et du secteur privé ont défilé sur la scène du Tunis Forum pour exprimer leur position vis-vis de l’ALECA.

Aller à la barre d’outils