La réforme de
l’administration publique :

pour une meilleure performance

La Maison de l’Entreprise, le 06 Avril 2017

La Tunisie vit un contexte économique difficile depuis maintenant plus de 6 ans, la croissance économique va de mal en pis et les investissements ont du mal à décoller en attendant la concrétisation des promesses d’investissement collectées à la conférence de novembre. Sachant que l’un des obstacles majeurs à l’investissement est bien la lenteur des procédures administratives et leur complexité, ce qui pourrait entraver leur concrétisation. Une administration qui depuis très longtemps ne s’est pas renouvelées et n’a pas actualisé son mode de fonctionnement à l’ère de la digitalisation.

Il est ainsi, primordial que la réforme de l’administration soit adoptée. Il s’agit de la condition sine qua non pour que l’économie se redynamise.  La transition économique ne prendra effet qu’à travers l’adoption des réformes administratives. Il s’agit de la réforme la plus attendue et la plus sollicitée tant elle touche à toutes les parties prenantes et tant son application permettra de résoudre des problématiques afférent autant au secteur privé qu’au secteur public.

La réforme administrative constituera, à cet effet, la locomotive des réformes à entreprendre dans l’objectif de moderniser l’économie. En effet, nulle autre réforme ne pourrait être pensée ni adoptée avant que la réforme administrative ne commence à prendre effet. De même, afin de mettre en place de nouvelles politiques publiques et instaurer l’approche participative, il faudrait également passer par la réforme administrative.

C’est ainsi que Tunisia Economic Forum, dans sa troisième édition, et dans la continuité de celles qui ont précédé, traitant respectivement de, l’Économie Politique des Réformes et de l’Évaluation des Politiques Publiques, s’inscrit dans le même alignement et se focalise sur l’administration publique, premier acteur concerné par l’adoption des réformes, de l’application des politiques publiques et le mécanisme via lequel l’État fonctionne.

Consultez les travaux du TEF 2017 :

LAISSER UN COMMENTAIRE