samedi, septembre 22, 2018

NBA

Le 5 décembre 2014, lors de la 29ème édition des Journées de l’Entreprise, organisées par l’IACE, une convention nommée « l’Agenda National des Affaires » ou NBA a été signée entre le Gouvernement, l’UTICA, l’UTAP et l’IACE. Cette convention a été approuvée par décret n°4566 du 31 Décembre 2014. Elle a pour objectif d’instaurer un cadre de dialogue entre le secteur privé et l’Administration Publique en Tunisie, autour de projets de réformes et de lois afin d’améliorer l’environnement des affaires en Tunisie.

LE NBA A L’INTERNATIONAL
Le processus NBA a largement fait ses preuves à travers le monde. Financé par le « Center for International Private Enterprise », il a contribué à réformer l’environnement des affaires, à réduire la corruption et améliorer les normes de gouvernance et de transparence dans plus de 15 pays comprenant le Maroc, l’Egypte, l’Irak, le Monténégro, la Roumanie, la Russie et les Etats-Unis. La mise en place d’un NBA a ainsi permis d’apprendre à prioriser les problématiques économiques et législatives s’alignant avec les objectifs de démocratie et de promotion des réformes axées sur le marché.
Il s’agit du premier modèle adopté par les grandes organisations patronales à travers le monde pour établir les priorités du gouvernement, instaurer le dialogue public-privé et faire passer les recommandations du secteur privé.

LE NBA EN TUNISIE
En Tunisie, le NBA est un cas d’école, il s’agit du premier modèle dans le monde où le secteur public participe à sa mise en place. En effet, il est mené en étroite collaboration avec d’une part le secteur privé représenté par des membres du bureau exécutif de l’UTICA et de l’UTAP et d’autre part par le secteur public représenté par la Présidence du Gouvernement et le Ministère de la Fonction Publique et de la Gouvernance. La National Business Agenda est destiné à réunir la communauté des affaires en Tunisie autour d’un projet commun, l’amélioration de l’environnement des affaires à travers la proposition et la concrétisation des réformes économiques qui s’imposent.

LES COMPOSANTES DU NBA EN TUNISIE
1. Etre à l’écoute du secteur privé à travers les sondages et les consultations et identifier les priorités économiques du secteur privé en Tunisie d’où la publication récente du Sondage sur l’Accord de Carthage.
2. Proposition de nouvelles réglementations : nouveaux textes appuyés par des études et des consultations.
3. La simplification des procédures administratives : lancement de SOS IJRAAT, une hotline au service des entreprises pour la résolution des blocages administratifs.

81 10 14 14

Présentation SOS IJRAAT

SOUS L'INITIATIVE DE :

nba